+33 (0)7 86 09 70 14 ⎼ à propos ⎼ mail

site en maintenance

De 1948 Ă  2014, 360 expositions (personnelles et collectives) furent consacrĂ©es Ă  Raymond Hains. Qu’elles aient eu lieu au sein d’institutions majeures ou dans de petites galeries, elles furent, pour la grande majoritĂ©, accompagnĂ©es de cartons d’invitation. Au-delĂ  du rapport immĂ©diat qu’ils entretiennent Ă  l’oeuvre de l’artiste, ces ephemera, dits paratextuels, (si l’on s’en rĂ©fĂšre Ă  la dĂ©finition qu’en donne GĂ©rard Genette dans Seuils), sont de vĂ©ritables marqueurs visuels de leur Ă©poque. Ils tĂ©moignent de l’évolution du rĂŽle des identitĂ©s visuelles dans la reprĂ©sentation des institutions et plus gĂ©nĂ©ralement, de l’attention croissante prĂȘtĂ©e par ces derniĂšres Ă  leurs images.
        Cette publication et un archivage de ces derniers. Elle aborde l’oeuvre de l’artiste par le biais des expositions et de leurs documents paratextuels en adoptant la forme d’un catalogue raisonnĂ©. Elle propose de rĂ©pertorier et d’inventorier chronologiquement ces cartons d’invitation issus de deux fonds: le Frac Bretagne et la BibliothĂšque Kandisky.
        Le catalogue a Ă©tĂ© envisagĂ© comme un outil de recherche: les cartons y sont prĂ©sentĂ©s Ă  Ă©chelle 1, donnant Ă  voir la variĂ©tĂ© des formats et la classification s’opĂšre au travers d’une nomenclature prĂ©cise ainsi que par l’ensemble des donnĂ©es factuelles inhĂ©rentes Ă  ces derniers (formats, fonds, nature de l’exposition, etc.). Cet archivage a Ă©tĂ© augmentĂ© par une liste de l’ensemble des expositions de Raymond Hains, de 1948 Ă  2014, en partie rĂ©pertoriĂ©es par Pierre Leguillon dans le catalogue du Centre Pompidou J’ai la mĂ©moire qui planche (2001).

Raymond Hains, invitations, 2017
En collaboration avec Camille Bonnivard.
286 pages, 240×340 mm